22,567€ sur 20,000€ collectés

C'est #REEL ! Un petit geste peut changer leur vie...

Depuis plusieurs années l’association Qassama centralise ses projets au Niger, et plus encore sur les populations locales. Comme vous le savez le Niger est l’un des pays les plus pauvres au monde. En effet, les chiffres démontrent que près de 1,5 million de personnes sont en situation de crise alimentaire.
Celle-ci est un des facteurs de la déstabilisation sociétale qui a renforcé l’insécurité de ces populations défavorisées. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte notamment la pauvreté, l’incapacité d’investir
Ces populations souffrent de la pauvreté qui a des conséquences sanitaires déplorables telles que la malnutrition, la non-scolarisation des enfants et inévitablement la mortalité infantile
C’est à ces multiples causes et conséquences que tentent de répondre nombre d’ONG engagée et agissant, chacune d’elles selon leur domaine d’expertise.

Nous, l’association Qassama avons fait le choix de concentrer nos projets sur ces populations locales  et plus particulièrement les femmes qui sont au cœur de la société Nigérienne puisqu’elles représentent la moitié de la population du Niger (Le taux de fécondité du Niger évalue le nombre moyen d’enfants par femme à 7,5 enfants).
Nous avons la ferme conviction, que les soutenir et leur rendre leur autonomie, c’est permettre aux Nigériens de sortir de cette situation de précarité. Nous souhaitons que chacun puisse générer des revenus qui couvrent les besoins élémentaires et fondamentaux. Chaque être humain a droit à sa dignité. Nous souhaitons aujourd’hui y contribuer pour nos sœurs, nos frères et nos enfants africains à travers nos différents projets.

Leur faciliter l’accès aux moyens de production tout assurant leurs formations est selon nous le meilleur axe à fort impact économique, sanitaire et social. Nos projets de développements sont sous la forme de micro-projets destinés directement à cette population démunie. L’impact est certes moins global mais plus direct,  favorisant le retour à l’autonomie.

Projet réel : eau

Ainsi nous lançons différents projets de développements : 

1) Une formation :
La formation porte sur l’aspect technique et la gestion de leur activité.

Former  ces acteurs locaux c’est leur permettre de  fiabiliser et pérenniser leurs activités, ainsi que les moyens de production mis à leur disposition dans le cadre du projet.
C’est aussi leur donner et renforcer les compétences requises pour développer d’autres activités afin que leurs savoirs soient étendues au reste de la population (création d’emplois, formation d’autres membres de la communauté locale). 


2) La mise à disposition des moyens de production nécessaires au démarrage d’une activité génératrice de revenu.
Différents groupes de femmes bénéficieront de ces projets, chacune selon son domaine de compétence. 
Dans certains cas, ces personnes possèdent déjà des compétences susceptibles de générer des revenus. La meilleure orientation est alors d’en tenir compte, de les aider à en faire une activité professionnelle, tout en leur offrant les moyens de production requis.
Dans d’autres cas, il s’agira de populations ne possédant aucune compétence et de les former à un métier. 


Différents types d’activités et de formations seront développés dans le cadre de nos projets, tels que :

Embouche bovine et fabrication du savon liquide.
Formation aux techniques d’engraissement de bovins et de fabrication de savon liquide.
Mise à disposition d’un kit de moyens de production ou intrants nécessaires.
Bénéficiaires : 50 femmes

Transformation de l’arachide
Formation aux méthode de transformation de l’arachide et mise à disposition de kits de production.

Bénéficiaires : 30 femmes

Le Tricot
Former au métier du tricotage.
Doter à chaque femme des moyens de production requis.
Bénéficiaires : 33 femmes

Ainsi plus de 100 femmes bénéficieront d’une formation et se verront offrir l’accès aux  moyens de production requis pour lancer une activité génératrice de revenus.

À travers ces différents projets, nous espérons faire renaître l’espoir d’un avenir meilleur chez ces populations fragiles et délaissées. Nous voulons que chaque visage soit illuminé et qu’ils retrouvent tous une vie plus stable et sereine in sha Allah.


Telle est la vocation de l’association Qassama.

Aider les autres c’est s’aider soi-même…

Préparation d'un repas
Groupe de femmes travaillant ensemble

Note : 10% des dons sont utilisés dans les frais nécessaires à l’exécution et au suivi des projets.